» Dernière réponse le 18 Avril 2015, 15:03

Bonjour,
Je voulais savoir avec quelle plante peut on soigner l'hirsutisme dû à l'hypersensibilité des récepteurs cutanés à la testostérone. Je souffre de ce problème depuis l’âge de 18 ans. J'ai actuellement 36 ans. Merci d'avance de m'aider.

Quelles sont les meilleures solutions disponibles contre l'hirsutisme chez la femme ?

Merci
marie
 

» 9 Avril 2015, 10:20

J'avais vu un aromathérapeute pour mon hirsutisme car je cherchais un traitement naturel également. Comme il faisait aussi de la phytothérapie, il m'a conseillé ces quelques plantes : ortie, houblon et alfalfa en EPS (extrait de plantes standardisées) en pharmacie. On ne peut pas dire que ce soit miraculeux (je ne vais pas non plus perdre tous ces poils instantanément) mais je préfère ce traitement doux plutôt que les hormones de synthèse pour ce problème de pilosité. J'espère que c'est mieux que ça n'aurait été.
Catherine
 

Liens sponsorisés

Liens sponsorisés
 

» 9 Avril 2015, 13:27

Ah les hormones ! Je fabrique trop d'androgènes alors que je suis une femme : résultat je perds mes cheveux et je souffre d'hyperpilosité et d'acné ! J'ai pris une pilule anti androgène pendant des années et c'est vrai que cela fonctionnait (ça ne guérit pas tout mais c'est beaucoup mieux, surtout sur l'acné). Maintenant, j'ai envie d'avoir un bébé et je dois donc l'arrêter. Est ce que je peux prendre sans danger de l'ortie ?
Frédérique
 

» 9 Avril 2015, 14:12

C'est vrai qu'avec tous les traitements naturels on a du mal à évaluer l'efficacité... J'utilise l'ortie en shampooing (décoction d'ortie dont je me sert comme eau de rinçage) et je cuisine la soupe à l'ortie tous les jours dès que c'est la saison. J'ai l'impression que mes cheveux tombent moins... Le houblon, je l'utilise contre les bouffées de chaleurs alors je ne suis pas étonnée qu'il puisse être utile dans d'autres problèmes hormonaux comme l'hirsutisme. Pourquoi ne vous orientez vous pas vers l'homéopathie, je sais qu'il y a des hormones à dosage homéopathique (genre folliculinum, luteinum...), consultez un bon homéopathe. :ugeek:
Jeanne
 

Liens sponsorisés

Liens sponsorisés
 

» 9 Avril 2015, 15:22

Bonjour, ma fille a 19 ans et souffre de l’hirsutisme et la perte de cheveux excessive depuis l'age de 15 ans, dans les analyses de testostérone tout est presque normal un léger taux, son médecin lui a prescrit de l'androcur pour 6 mois, moi j'ai peur pour ce traitement qui a plusieurs contre indications et pour l'avenir, il parait que elle sera condamnée à prendre ce traitement à vie, sinon tout recommence ,aidez moi svp , est ce qu'il y a un traitement plus efficace que celui là ,surtout si il y a une plante miracle. merci.
Saïda
 

» 9 Avril 2015, 16:01

C'est en effet un traitement de choc.

Comment étaient ses taux d’œstrogènes et de progestérone? car le manque de progestérone ou d’œstrogènes peut aussi avoir une incidence sur la pilosité.
En fait de manière naturelle il y a quand même moyen de combattre ces fichus androgènes. Les phyto-oestrogènes combattent les androgènes. Il faut ajouter du lait de soja et yaourts au soja dans l'alimentation (au minimum un bol par jour et un yahourt)
Il y a également en phyto du serenoa repens (en pharmacie) préconisé pour les problèmes de prostates des hommes car anti-androgènes, vous pouvez en effet y ajouter du houblon et de l'alfalfa. Cela permet de cumuler les phyto oestrogène qui ont un réel effet mais sur plusieurs mois uniquement.

Bon courage pour votre fille.
passiflore68
 

Liens sponsorisés

Liens sponsorisés
 

» 9 Avril 2015, 16:55

je souffre aussi de cette maladie "hirsutisme"; je n'ai jamais consulté d'endocrino; je voudrais savoir s'il y a un traitement homeopathique?? j'ai etendu parler de la pilule ANdrocur; est ce que quelqu'un l'a deja testé; quels sont les resultats et les consequences???
moimeme
 

» 9 Avril 2015, 17:09

bonjour, j'ai 18 ans, et j'ai également ce problème de l'hirsutisme. je voudrais savoir si je choisi de prendre des pilules et que j’arrête par la suite, si ma pilosité quant a elle va s'empirer ? Cela me gène énormément et je veux vraiment mettre un terme a tout cela.
Kate
 

Liens sponsorisés

Liens sponsorisés
 

» 9 Avril 2015, 17:30

Oui j'ai essayé androcur, cela diminue la pilosité a 80% mais pas totalement et le minimum qui reste devient très fin.
sirine
 

» 9 Avril 2015, 17:39

Bonjour, je suis moi-même atteinte d'hirsutisme, j'ai 18 ans, et il y 2 ans une endocrinologue m'avait prescrit Androcur couplé avec Provames.
Quelques mois après avoir commencé le traitement, j'ai pu observer une réduction notable de ma pilosité et de mon acné, j'étais satisfaite et ai continué. Cependant, quelques mois après, je ne me sentais plus bien du tout, j'avais le tourni et des maux de tête en permanence et cette impression que mes jambes se dérobaient sous moi. Ca n'est pas passé, j'étais essoufflée sans cesse, j'ai eu de la peine à faire du sport alors que je suis sportive de nature. J'ai pris la décision d'arrêter et tout est revenu à l'état normal 3-4 mois plus tard. Ma pilosité a repris, mon acné aussi, et j'en étais très triste. Cependant je ne regrette pas d'avoir arrêté car si j'avais continué, ma santé aurait été véritablement en danger. J'ai vu une autre endocrinologue qui m'a dit que pour mon âge c'était un traitement trop lourd, et que si j'étais sa fille elle aurait réfléchi 3 fois avant de me prescrire Androcur...
Voilà, j'espère que mon expérience vous aura été utile... et je nous souhaite bon courage !
pm
 

» 9 Avril 2015, 17:59

J'ai la solution naturelle.

Je suis aussi atteinte d'hirsutisme (endocrinologue-dereglement hormonal-androcure comme d'hab). J'ai fais des recherches et un médecin turque Ibrahim Saracoglu avait la solution à ce problème. C'est la cure à la menthe. Essayez vous aussi d'abord cette cure et si vous avez des résultats au bout d'un mois continuez la. Alors comment je fais : je mange de la menthe fraiche une cuillère à soupe chaque matin à jeune et tous les soirs avant de dormir pendant 15 jours. Ensuite je fais une pause de 2 jours et je recommence. À la fin du premier mois, je touchais mes joues (j'ai aussi des poils sur les joues) et j'ai constaté que j'avais quelques petits poils sur la main. Bon ok, au bout d'un mois on est pas débarrassé de tout ces poils mais on voit qu'ils tombent tout seul! Il faudra beaucoup de patience. Personnellement, je pense continuer la cure pendant encore des mois voire même un an parce que les résultats sont positifs et aucun effet négatif sur la santé et la psychologie. Ces quelques petits poils tombés me motivent beaucoup. Ce que je vous conseille alors, essayez cette cure et faite vous également du thé à la menthe de temps en temps. Ca marche vraiment!
Neva
 

» 9 Avril 2015, 18:10

Bonjour,
Je suis également atteinte d'hirsutisme depuis l'age de 14 ans ,lié à des ovaires micro poli-kystique. Aujourd'hui j'ai 21 ans, et je peu dire que ce problème a " pourri" mon adolescence. J'ai eu ce traitement androcur plus la pilule. C'est vrai que ce traitement est efficace mais, il m'a toujours fait peur. Rien que d'avoir entendu " traitement à vie" et risque de stérilité m'on complètement bouleversé...
Aussi je l'ai arrêter plusieurs fois car je n'avais pas confiance, mais à chaque fois que j'ai arrêter, les poils revenaient parfois pire qu'avant.
Récemment, j'ai demandé à mon médecin ( généraliste) si ce traitement était indispensable et... Il m'a répondu que le meilleure traitement était de faire du sport, manger sainement et perdre du poids.
En fait, tout est là!
Il faut tout simplement éviter la " mal-bouffe", ne pas manger de produit ou il y a de l'huile de palme ( tous ce qui est céréales type nesquick, le nutella ( à bannir) les tablettes de chocolat ( ou alors vraiment de temps en temps...) Ne pas manger trop de riz, pâtes et pains...
En fait, tout cela est finalement un RÉGIME ! x(
J'ai perdu pas mal de poids récemment, je pesait 85 kg il y a un an et demi et aujourd'hui, j'en fait que 65 kg. Je peux dire que j'ai moins de poils qu'avant ( j'en avais pas mal autour du cou...)
Après chaque personne atteinte de ce syndrome est différent. Donc pour chaque personne le remède peut être plus ou moins efficace...
lili
 

» 9 Avril 2015, 18:19

Bonjour, est ce qu'avec la cure à la menthe les cheveux tombent aussi ? Si non, je l'essaie certain.
Invité
 

» 9 Avril 2015, 18:30

SVP , en ce qui concerne la cure a la menthe, sa n'a pas d'effets sur les cheveux ? , si les poils tombent est ce que les cheveux aussi ? et merci beaucoup pour votre solution <3
Lam
 

» 18 Avril 2015, 15:03

Bonjour,

Alors sur le sujet, j'en connais un rayon puisque j'ai 40 ans passés et dès que j'ai été réglée (à 11 ans), j'ai eu tous les "enquiquinements" de fille amplifiés ainsi que tous les désagréments d'un excès d'hormones masculines: ovaires polykystiques, chute de cheveux, acné, difficulté à garder la ligne, pilosité gênante. J'ai même fait une hémorragie à l'adolescence.

Vers l'âge de 24 ans, j'ai commencé un traitement hormonal (Androcur couplé avec une pilule estrogénique). Sans effort, j'ai perdu 7 kilos en l'espace de 2-3 mois. Ma pilosité a bien diminué, mon cycle est devenu régulier, ma peau est devenue impeccable, etc... Mais voilà, les années ont passé et le poids est revenu, toujours un peu plus... mais impossible de le reperdre malgré mes efforts. Je suis devenue obèse. Pour finir, j'ai eu des calculs biliaires (crises très douloureuses) et j'étais très fatiguée. J'ai refusé de me faire retirer la vésicule biliaire.

Finalement, comme je m'intéresse beaucoup aux solutions naturelles, je me suis tournée vers un naturopathe que j'ai été amenée à connaître. Il m'a recommandé une stratégie alimentaire précise. Car parfois, "bien" manger ne suffit pas, quand on a ce type d'ennui de santé. Il m'a fait faire des examens sanguins plus poussés que ceux proposés par les médecins et il a pu voir que j'avais un foie paresseux. D'où la difficulté à éliminer, le problème hormonal (c'est le foie qui recycle les hormones) et les calculs biliaires. Il m'a donné des mélanges de plantes à prendre, qui aident le travail du foie. Et aussi des mélanges naturels de vitamines et minéraux, pour me rebooster et aider les glandes surrénales: elles sont souvent impliquées, elles aussi dans la fatigue et les problèmes hormonaux. Il faut comprendre que tout est interdépendant dans l'organisme et un naturopathe cherche le problème à la source, pour le corriger.

J'ai arrêté les hormones (Androcur et oestrogènes). Ca n'a pas été une partie de plaisir (retour de l'acné, de la pilosité, écoeurements permanents pendant des mois à cause du travail supplémentaire pour le foie). Mais sachant que l'Androcur est très proche de la pilule Diane (dont on connaît les dangers), je ne suis pas mécontente d'avoir arrêté. C'est un processus à long terme, pour retrouver petit à petit un corps qui fonctionne mieux, mais ça vaut vraiment le coup. Je n'ai plus de crises biliaires. Je ne prends plus de poids en l'absence de traitement hormonal (sinon, c'était 2 kilos par mois), j'arrive à mincir très doucement. L'acné se calme progressivement. La pilosité est encore là mais le but du traitement naturel (plantes, compléments alimentaires, alimentation spécifique et sport) est de calmer cela petit à petit aussi.

J'ai beaucoup diminué (presque supprimé) la consommation de gluten et de lait de vache, selon les recommandations de mon naturopathe. Ces types d'aliments sont pleins de "cochonneries", de toxines, et rien qu'à eux, ils encrassent bien souvent l'organisme, ce qui cause ensuite des soucis de santé. Il y a aussi des femmes qui ont clairement des problèmes d'ovaires polykystiques (donc avec les problèmes de poids, de cycles, de pilosité, d'acné...) à cause du gluten. Donc c'est une piste à explorer éventuellement, de même que la faiblesse d'un organe (chez moi le foie et probablement les surrénales). Les naturopathes ont donc une approche très utile et globale que je vous recommande.

Il semblerait que travailler sur l'équilibre des énergies (par exemple l'acuponcture) soit une méthode appréciable aussi (en complément d'une approche alimentaire adaptée). Je n'ai pas encore essayé, mais c'est une autre piste à envisager.

Voilà, j'espère que mon expérience vous éclairera, vous donnera quelques pistes qui vous permettront de ne pas chercher pendant des années... et je vous souhaite de trouver ce qui va bien pour vous, afin d'aller mieux !
Cil.
 

Liens sponsorisés

Liens sponsorisés
 

 
 
 
 
 
 
RECHERCHE :